Retour

Actualités

L'accord était nécessaire, mais ne soyons pas naïfs...

Dans une tribune publiée le 29 octobre sur le site du Nouvel Obs, Thierry Beaudet, président du groupe MGEN et du groupe ISTYA, a souhaité expliquer pourquoi l’accord sur les dépassements d’honoraires n’était ni un "tournant majeur" ni un "accord historique".

Pour comprendre en quoi cet accord, s’il devrait contribuer à limiter l’inflation des honoraires, demeure insuffisant pour atteindre l’objectif du "zéro renoncement aux soins", rendez-vous sur le site Le Plus, du Nouvel Obs.

Retour